Avr 11
Phong Nha

Phong Nha : Les cavernes: prise 2

Deuxième journée à Phong Nha-Ke Bang;

On va vous le dire tout de suite.
Le réveil a été brutal. Et tardif.
Hier, je me suis endormie sur place et il n’était pas 21h. Et bien, je me suis réveillée à 9h ce qui n’arrive jamais. 12h de sommeil et j’étais encore fatiguée. On a fait de la vraie sportivité hier!
Et je dirais que je redécouvre chacun des muscles dans mon corps. C’est bien. Il y en a beaucoup. Vraiment beaucoup. J’aurais pas pensé souffrir en me brossant les dents et pourtant…..

C’est donc tranquillement mais sûrement que nous nous sommes attaqués à la visite des cavernes les plus proche.
Moins d’un kilomètre à marcher, c’est possible pour l’état de nos jambes.
Nous partons donc à l’aventure après que j’aille échapper la tasse à Maxime dans son omelette. Ce matin, il a eu droit à des cocos-sauce-chili-thé-vert. Je n’ai pas créé une combinaison coup de coeur apparemment.
Petite marche au gros soleil et arrivé à la billetterie. Ah ben ouais, le prix de l’entrée à plus que tripler depuis la parution de notre guide touristique en 2013.

Et le principe de ces cavernes-là, c’est qu’on s’y rend en bateau.

Et la location du-dit bateau est indépendant de ton billet d’entrée. Plus on rentre dedans, moins il est cher.

Donc, juste le bateau, c’est 20$ US et chacunes de nos entrées sont 11.50$.
On s’est dit qu’on allait essayer de se trouver des amis pour couper dans la dépense.
C’est ainsi que nous avons rencontrer un charmant couple d’Hollandais pour faire le tour avec nous.
Le tour de bateau est magique.
Nous nous promenons à travers la campagne et les montagnes. L’eau est presque turquoise et il y a des vaches qui se baignent le long des rives.
Pour vrai, une vache, c’est une tondeuse à gazon vraiment efficace.

Après une promenade d’une durée d’environ 30 minutes, reviens une phase importante de notre périple. LA SPORTIVITÉ.
Car il faut monter 330 marches pas toujours égales pour aller voir la toute première caverne de Tien Son. Pas que les cuisses chauffent maiiiiis…
Je pense que je vais avoir des fesses de fer et des jambes de béton à mon retour.
Mais le pire, c’est que la vue est magnifique. Alors, montons, nous suons, nous prenons une photo, suage à grosse goût phase 2, shootings des montagnes, douche de sueur, pause remplissons la carte mémoire de nos kodak.
Su-bli-me. Mais pas nous. Nous, nous sommes écarlates et gluants.

Et nous entrons dans la caverne.
Et c’est merveilleux.
Pour deux choses:

1- C’est frais dans une caverne. Genre 21-22 degrés!  Après la sportivité, c’est bien le frais. Ça fait figer la sueur.

2- Notre sens du timing nous a permis d’avoir la caverne à nous seulement.

Cette caverne dûrement bombardé a d’ailleurs servi d’hôpital et d’entrepôt d’armement pendant la Guerre du Vietnam. On en apprend à tous les jours.
Une caverne, c’est impressionnant.
Elles ne sont sûrement pas toutes aussi immenses que celles que nous visitons en ce moment mais le sentiment d’être dans Chéri, j’ai rapetissé les enfants est encore présent.
Peut-être un poisson dans un banc de corail?

Ou peut-être sur une planète lointaine dans Star Wars?

Ou même sur la lune.

Nous pouvons donc nous gâter les photos, c’est bien éclairé et il n’y a pas 300 chinois comme la veille.

Il a fallu bien évidement redescendre les 330 marches pour retourner dans le bateau.
Visite de la caverne de Phong Nha en bateau.
Car ouais, cette caverne est pour la plus grande partie immergée.
Et pour une fois, le bateau coupe le moteur pour que l’on puisse être fascinée par les splendeurs dans le sileeeeeence. Merci Bouddha.

Et ce silence ne fait qu’accentuer ce sentiment de se retrouver sur une autre planète.

Et là, portion de la caverne terrestre: il faut marcher.
Pour notre plus grand malheur, nous faisons ce segment avec un autobus de chinois.
Adieu calme et tranquilité.
Maudit que c’est bruyant un chinois. Alors imaginez un autobus.

Nous sommes donc finalement revenus à la maison pour manger.
On avait un peu oublier de dîner. J’avais tellement faim, je me serais même risquer pour une polenta!

Et sur le chemin du retour, je me suis fait plein d’amis poilus. Les chiens ici sont si affectueux! Ça n’a aucun sens. J’en ramènerais bien un dans ma valise!
Nous sommes présentement en attente de notre autobus pour la nuit à venir.

Et juste avant de partir, nous nous sommes payé une vraie traîte royale.
Je ne sais pas si elle si bonne, ou si c’est parce que ça faisait looooongtemps ou parce qu’elle a été cuite dans un four à bois, mais cette pizza était magique.
J’y pense, et je salive encore!


Baie d’Halong terrestre, nous arrivons!

– Max et Val qui essaient de calculer le niveau d’alcool parfait pour ronfler dans le bus VS faire pipi au 5 minutes.

4 Comments

  1. lucie
    2016-04-11 at 16 h 29 min · Répondre

    Vraimmmment spécial les cavernes
    Marrainexxx

  2. Maman de Chambly
    2016-04-11 at 16 h 42 min · Répondre

    Oufff! C’est quand on voit des gens dans la caverne qu’on peut s’apercevoir du gigantisme de celle-ci. Impressionnant!

    Je vous aime

  3. Lise et paul
    2016-04-11 at 16 h 50 min · Répondre

    Wow! J’adore…
    Vous êtes arrivés dans le VRAI VIETNAM….
    Paysage féerique et rencontre….
    Le trip commence..
    Profitez-en…
    Paul et Lise
    Xx

  4. Mom
    2016-04-11 at 22 h 17 min · Répondre

    De toute beauté, et c’est enfants sont tellement charmant! A bientot, xxx

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *