Mar 30
Kep - vache

Passe-moi le poivre: Kep

Dernière ville que nous visitons au Cambodge, Kep nous sert de «Rest Area» avant la traversée de la frontière.

Parce qu’on va se le dire, les trop longs transports… ouf!

Kep est une ancienne colonie française reconnue pour son poivre. À une certaine époque, à Paaaaaaris, tout restaurant digne de ce nom se devait de parfumer ses plats avec le sublime poivre de cette région. Oui môôônsieur!

Activez votre accent français, Kep est bien Française!

Dans les années 50-60, Kep était une station balnéaire reconnue par l’élite française et Khmer.

Paris, Nice, Kep-sur-mer.

Villas coloniales et boulangeries étaient au rendez-vous.
Malheureusement, avec l’entrée des Khmers rouges au pouvoir, la plupart ont été détruites, abandonnées ou brûlés, et les champs de poivre remplacés par des rizières.
Mais Kep reprend du gallon.
C’est ce qui nous a permis d’aller déjeuner à l’Épi d’Or, boulangerie française établie près de la mer.

Ohhhhh putain! Les croissants!

Grandement supérieur à ce que nous avions déjà mangé au Cambodge, c’est les yeux plein d’eau que j’ai mangé mon croissant! Ils sont aussi bon que ceux en France!

C’est donc l’estomac plein à craquer que nous avons négocié notre Tuk Tuk pour aller visiter les attractions locales: les marais salants et les plantations de poivre.

 

Pour la culture de la fleur de sel, ils laissent évaporé au soleil de l’eau de mer pour ensuite en récolter le sel. Un peu malgré nous, nous en avons fait provision pour en rapporter à la maison.

Après les avoir vu chômer aussi fort pour le récupérer, aussi bien donner nos sous directement à la source!
Nous avons demandé à notre chauffeur de Tuk Tuk de traduire pour nous: nous voulions en avoir un peu pour agrémenter nos steaks une fois à la maison!
Oh la vache!

Le type est donc parti nous en chercher pour la peine. Après tout, nous avons vu les gamins jouer dans les petits entrepôts de sel comme les mômes chez nous jouent dans le sable: pour eux, en si petite quantité, ça ne vaut pas une fortune.
Armé de son sac de plastique, il était bien parti pour nous faire une assez importante réserve pour qu’on puisse déglacer notre entrée l’hiver prochain: il a fallu le ralentir. On ne fait pas dans l’import-export mec! Un gros dollar bien investi pour le trouble que nous allons nous donner à le transporter durant les 4 prochaines semaines!

Et moi, pendant ce temps-là, j’ai sorti la baguette de pain jambon-fromage de notre sac à dos emporté pour la route, et j’en ai donné une portion au trois enfants que nous avons croisé sur place. Nous nous sommes faits des amis en un temps record.

Ce fût ensuite le temps d’embarquer dans notre Tuk Tuk pour retourner dans les petits sentiers en terre battue: les champs de poivre.

Saviez-vous que le poivre blanc, rouge, vert et noir viennent tous des mêmes plants?

Oh que oui!!!

Le poivre vert une fois séché devient noir.

Dans les grappes de poivre vert parfois pousse un grain rouge. Lorsqu’il est cueilli sur le champ et débarrassé de son enveloppe, il est séché et devient du poivre blanc.
Et lorsque l’on fait séché le grain rouge encore avec son enveloppe, alors là, il devient….du poivre rouge. (Vous l’avez pas vu venir celle-là!)
Travail de moines. Tout est classé à la main!

Et qu’une plantation à besoin d’une maturité d’au moins 3 ans avant de pouvoir produire du poivre.

Et aussi, du poivre vert directement du plant, ce n’est pas si piquant mais ça fait tousser pas mal. Et ça fait rire les cultivateurs de poivre et les chauffeurs de Tuk Tuk. C’est prouvé scientifiquement par une étude menée par la firme Valou et Max en 2016.

Après avoir acheté deux autres poches d’épices que vous ne goûterai sans doute jamais (après l’Or brun, voici les diamants noirs) parce que Maxime ne veut plus partager, (C’est SON poivre!) nous sommes allés essayer la plage de Kep.

Définitivement moins belle que notre carte postale de Koh Rong, il reste que c’était un bel après-midi à partager la mer avec les Khmers et les Français!

-Max et Val qui traversent au Vietnam DEMAIN!

 

P. S… Nous avons 6h de bus qui nous attendent et nous pensons aller dormir chez l’habitant rendu dans le Delta du Mekong. S’ils n’ont pas l’eau chaude, j’imagine encore moins le WIFI. Nous réessayons de communiquer avec vous sous peu!

Groooooosses bises de Kep-sur-mer!

Culture de fleur de sel
La vraie valeur d'un jouet
Grande fierté! C'est SON sel!
Récolte de poivre
Récolte de la matinée
Brousse Cambodgienne- Spécialement pour Steph!

8 Comments

  1. Les Tibins
    2016-03-30 at 7 h 15 min · Répondre

    ok… ok… juste pour toi, j’y suis retourné. Et oui je te lit tôt le matin… Pas parce que je ne commente pas que je ne suis pas avec vous deux.
    Gros bisou. On vous aime.

    • Valou
      2016-03-30 at 7 h 41 min · Répondre

      Hihi! Merci mon Tibin prééééfééééréééé!

  2. Karine (cousine Max)
    2016-03-30 at 12 h 54 min · Répondre

    C’est tellement agréable de vous lire! Quelle bonne idée ce site pour tous nous tenir au courant de vos aventures! On ne se lasse pas des photos, on en prendrait toujours plus!

    À bientôt,

  3. Sylvie Tremblay
    2016-03-30 at 13 h 24 min · Répondre

    Bonjour à vous deux,
    Super de pouvoir vous suivre tout au long de votre voyage. Valérie, tes commentaires sont super intéressants. Merci de nous faire partager cette belle aventure.

    Je vous embrasse XXX

  4. Mom
    2016-03-30 at 18 h 59 min · Répondre

    C’est très agréable,une vrai prof, qui enseigne aux élèves, très intéressant,les lecons👏 J’ai hâte au prochaine! Gros bisous, gros câlin xxx

  5. Lise et Paul
    2016-03-31 at 12 h 52 min · Répondre

    Xin chao, (bonjour vietnamien)
    Les rencontres ……
    Les plus beaux moments des voyages sac à dos…
    xxx
    Lise bol de riz et Paul Luky boudda

  6. MJosée
    2016-04-03 at 16 h 37 min · Répondre

    Le sel et le poivre…wow! Des ingrédients tellement consommés et je ne savais même pas comment c’était cultivé!

  7. Yeni & Lucas 🐒
    2016-04-09 at 16 h 21 min · Répondre

    Merci pour le cours de poivre 101.
    chúng tôi nghĩ rằng các bạn và chúng tôi yêu bạn.

    Ma phrase mietmamienne juste pour vous.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *